Blog

Home > Mazout > Blog > Baisse de l’euro : quelles conséquences sur le prix du mazout ?

Baisse de l’euro : quelles conséquences sur le prix du mazout ?

Blog
  •   Temps de lecture : 2 minutes
  •   Date de publication : 3 août 2022

Cela n’était jamais arrivé depuis sa mise en circulation en 2002. La valeur de l’euro a baissé au point d’être égale au dollar ! Quelle est la conséquence sur vos commandes de mazout ? 

L’an dernier, en date du 2 août 2021, l’euro valait 1,19 dollar. Aujourd’hui, il vaut 1,02 dollar, soit une dévalorisation de 14,2% ! La chute de l’euro est principalement causée par l’inflation que connaissent plusieurs pays, dont le nôtre. En réaction à cette inflation, la réserve fédérale des États-Unis a décidé d’augmenter ses taux d’intérêt. Malheureusement, la Banque Centrale Européenne n’a pas suivi le mouvement directement. En conséquence, il est actuellement plus intéressant pour un investisseur d’opter pour des bons du Trésor américain que pour ceux émis par l’Europe. Ce phénomène tire la valeur de l’euro à la baisse.
  

Un euro faible, un pétrole cher 

Sur les marchés internationaux, le pétrole Brent s’achète en dollars. C’est sa monnaie de référence. Nous, Européens, devons donc convertir nos euros en dollars afin d’obtenir du pétrole. De ce fait, si l’euro baisse, il faut plus d’euros pour acheter du pétrole. Il nous coûte donc plus cher.

Prenons l’exemple du 7 juillet 2008 où le baril Brent atteignait le record historique de 147,5 dollars. Ce jour-là le taux était de 1,57 dollar pour 1 euro. Ce même baril coûtait donc 94 euros.  En comparaison, actuellement, le baril est à 100 dollars, soit une baisse de 32,2% de sa valeur. Pourtant, un Européen doit débourser aujourd’hui plus qu’en 2008 pour obtenir un baril, soit 98 euros. En d’autres termes, le baril coûte aux Belges plus cher qu’au moment où le pétrole était le plus cher de l’histoire. Le mazout de chauffage provenant du raffinage du pétrole, la baisse de la valeur de l’euro tire le prix du mazout à la hausse. 

 

Les autres facteurs impactant actuellement le prix du mazout 

  • La Chine :  c’est l’un des plus grands consommateurs de pétrole au monde. De ce fait, le pays génère une forte demande sur le marché international. Cela signifie qu’en fonction du niveau de son activité économique, le prix du pétrole sera influencé à la hausse ou à la baisse. Cette demande chinoise en or noir était plus faible ces derniers mois en raison de nouvelles vagues de contamination à la COVID-19. Ces dernières semaines, le pays a levé progressivement ses restrictions sanitaires à mesure que le taux de contamination diminuait. La demande augmente donc mais moins que les prévisions du marché.

  • Le conflit en Ukraine : L’invasion de la Russie sur une partie du territoire ukrainien impacte aussi le cours du pétrole. La Russie est l'un des principaux exportateurs de pétrole au monde. Les sanctions appliquées par l’Union européenne sur ses exportations ont diminué l’offre et inquiété les marchés. Le prix du baril est donc tiré vers le haut également.

 

Paradoxalement, le prix du mazout de chauffage diminue

Contrairement au contexte peu favorable à la baisse des prix, ce 3 août 2022, le prix officiel du mazout baissait de 87 euros sur 1000 litres. Cette tendance se confirme encore pour le 4 août 2022 avec une baisse supplémentaire de 16,5 euros. Cette tendance s’explique notamment par les craintes de récession et la demande chinoise qui n’atteint pas le niveau escompté.

Bien que l’évolution du prix du mazout reste très volatile et difficile à anticiper, surveiller l’évolution du prix du mazout et vous tenir au courant des réductions supplémentaires que nous obtenons grâce à nos achats groupés hebdomadaires vous permettront de passer votre commande en profitant d’un tarif intéressant et avec une belle réduction à la clé !

 
 

Bon à savoir :

Un nouvel achat groupé a lieu ce week-end ! Inscrivez-vous gratuitement à l’action pour être tenu informé des prix négociés avec les fournisseurs pour votre prochaine commande de mazout.

Pour aller plus loin :

 

Inscrivez-vous au prochain achat groupé de mazout de chauffage

 
 
Partager cet article:

Laisser un commentaire