Blog

Home > Mazout > Blog > Point de trouble du mazout

Point de trouble du mazout

Blog

Le point de trouble est la température à partir de laquelle un liquide, commence à se troubler suite à l’apparition de particules solides. Dans le cas concret du mazout de chauffage, le point de trouble est donc le moment où les cristaux de paraffine se forment dans le mazout.

Quel est l’intérêt pour les particuliers de connaître cette donnée ?

En dessous de la température du PT (point de trouble) du mazout, les cristaux vont se former rapidement et ces particules de paraffine vont venir s’accumuler dans vos canalisations et boucher les filtres de votre cuve à mazout, de votre chaudière et votre chauffage central.

Il est donc primordial en tant que propriétaire d’un système de chauffage au mazout, d’être informé que le point de trouble du mazout est évalué une température égale ou inférieure à 2°C. Dès que les températures baissent en dessous de ce seuil, votre mazout présentera dès lors des imperfections solides dangereuses pour vos installations de chauffage.

Comment protéger son installation en dessous de ce seuil de point de trouble ?

Il existe des alternatives, préventives, pour empêcher le mazout de se troubler et de créer des cristaux en dessous de 2°C. Vous imaginez bien qu’un ménage ne peut arrêter de se chauffer ou de produire de l’eau chaude sanitaire lorsque les températures baissent. C’est au contraire à cette période que nous avons le plus besoin du mazout pour maintenir une température agréable dans nos habitations !

Mais comment faire alors pour contourner le problème de ce point de trouble ? Isoler votre cuve à mazout est une première étape, en l’enterrant par exemple ou en l’installant dans une cave ou un garage. Ensuite, l’utilisation d’additif anti-gel est primordial. Celui-ci permet d’abaisser ce point de trouble de quelques degrés et l’empêchera de se figer en période hivernale.

Partager cet article:

Laisser un commentaire