Blog

Home > Mazout > Blog > Avez-vous besoin d’antigel pour votre mazout de chauffage ?

Avez-vous besoin d’antigel pour votre mazout de chauffage ?

Blog
  •   Temps de lecture : 2 minutes
  •   Date de publication : 4 décembre 2020
  •   Date de mise à jour : 15 novembre 2021

Le mazout peut geler. Le saviez-vous ? En fonction de votre lieu de résidence, de la situation de la citerne et de ses conduits, votre commande de mazout doit être additivée d’antigel pour éviter de mauvaises surprises au plus froid de l’hiver à venir.

Quelles sont les conséquences si le mazout gèle ?

Si le mazout gèle, c’est qu’il a atteint son seuil de solidification également appelé « point trouble ».  Dans cet état, votre combustible perd de sa fluidité. Il s’épaissit et circule moins facilement dans les canalisations l’acheminant de la citerne à la chaudière. Et lorsqu’il arrive à destination, le mazout brûle avec une moins bonne combustion. Dans le pire des cas, s’il gèle complètement dans les conduits de votre installation, la chaudière n’a plus de combustible à bruler et elle ne chauffe plus votre habitation.

Comment savoir si mon installation de chauffage a besoin d’antigel ?

Pour le savoir posez-vous les questions suivantes :

  1. Habitez-vous dans une zone plus exposée aux températures négatives ?
  2. Où se situe la citerne ? Seul le mazout stocké dans une citerne aérienne peut geler. Sous le sol la température est rarement en dessous de la barre des 0°C. Le vrai problème du gel se situe au niveau des canalisations reliant la citerne à la chaudière.
  3. Par où passent les conduits de l’installation de chauffage ? S’ils sont situés à l’extérieur et qu’ils ne sont pas isolés avec de la gaine isolante alors le mazout peut geler. S’il gèle, il n’est plus aspiré dans la chaudière et celle-ci cesse de fonctionner.

Ajoutez de l’antigel en fonction du type de mazout choisi

Le mazout standard résiste à -11°C toute l’année. Si votre citerne et/ou les canalisations sont situées à l’extérieur et que vous habitez dans une région propice à des chutes des températures comme les Ardennes, alors pensez à commander de l’antigel lors de votre participation à l’achat groupé de mazout de Groupasol.

Vous commandez du mazout extra ? Sachez qu’il ne résiste pas du tout au froid ! Cependant, Les fournisseurs le proposent avec l’antigel inclus de novembre à mars pour lui offrir une résistance à -20°C

Quelques astuces pour protéger votre système de chauffage des températures négatives

En plus de prendre de l’antigel, voici quelques conseils pour éviter les effets du froid cet hiver :

  • Image1.pngVos conduits sont exposés ? Tout comme votre habitation, vous pouvez les isoler ! Procurez-vous de la gaine isolante d’une épaisseur minimale de 25mm. Cela se trouve dans les magasins de bricolage grand public.

 
  • Image2.pngAutre précaution à prendre, demandez à votre installateur de prévoir un clapet antigel. Lorsque les températures baissent, et que de l’eau se forme par condensation, celui-ci s’ouvre pour laisser l’eau s’écouler. Vous réduisez ainsi le risque de dégâts causés par le froid.
  • En cas d’absence prolongée en période hivernale, pensez également à mettre votre chaudière en mode « hiver ». Elle fonctionne alors en sous-régime de consommation. Elle se déclenchera pour chauffer votre maison si les températures descendent sous le seuil paramétré.


Combien coute l’additif antigel ?

Vous avez choisi le mazout extra ? L'antigel est inclus de novembre à mars dans votre commande ! Dans les autres cas, Groupasol a négocié pour vous le prix de l’antigel auprès de fournisseurs participants aux achats groupés pour pouvoir vous proposer le tarif préférentiel de 15€ par 1000 litres de mazout. 


footer-article-1024x536.jpg

Partager cet article:

1 Comments

  1. Image
    Agnes Rombaut23-11-2021 18:47:23

    Je viens de vous envoyer ma commande de 1300 L de mazout standard haut rendement. Je souhaite une bouteille d'antigel. Voudriez- me fa

Laisser un commentaire