Blog

Home > Mazout > Blog > Quel type de mazout choisir ?

Quel type de mazout choisir ?

Blog
  •   Temps de lecture : 2 minutes
  •   Date de publication : 22 avril 2018
  •   Date de mise à jour : 27 septembre 2021

Le mazout de chauffage se décline sous différentes formes : le standard, l’extra, le standard haut-rendement, l’extra haut-rendement et leur additif antigel. Face à toutes ces possibilités, on s’y perd un peu, non ? Alors quel mazout devez-vous choisir au moment de passer votre commande lors des achats groupés de mazout de Groupasol ? Voici quelques éléments pour vous aider à faire votre choix : 
 

Les types de mazout employés pour chauffer nos habitations

Deux types de mazout, officiellement appelés gasoil, sont utilisés pour alimenter les chaudières :

  1. Le gasoil de chauffage : il s’agit du mazout traditionnel, le mazout standard

  2. Le gasoil diesel de chauffage : aussi appelé « diesel rouge », c’est le mazout extra.

 

Mazout extra ou mazout standard : quelles différences ?

Le mazout standard

Le mazout standard est le gasoil livré traditionnellement par votre fournisseur. Il y a encore quelques années, le mazout ordinaire avait une teneur en soufre de plus de 1000 ppm, comprenez 1000 parts par million ou mg par kg. Mais depuis le 1er janvier 2016, une réglementation européenne a fixé le seuil maximum à 50 ppm. Cette baisse drastique du taux de soufre dans le mazout standard a eu pour effet de le rendre moins nocif pour l’environnement et moins encrassant pour votre chaudière.


Le mazout extra

Son utilisation

Le saviez-vous ? À l’origine le gasoil diesel n’était pas destiné à alimenter votre chaudière ! Il était plus largement utilisé pour faire le plein des voitures et des machines industrielles et agricoles.

Sa teneur en soufre

L’utilisation du gasoil diesel de chauffage remonte au début de la commercialisation des chaudières de nouvelle génération comme les chaudières à condensation. En effet, étant donné leur fonctionnement, l’utilisation du mazout standard avant 2016 rejetant une quantité élevée de soufre dans les fumées exposait les chaudières fonctionnant selon le principe de condensation à la formation d’acide sulfurique extrêmement corrosif. Et le diesel ne contenant que 10 mg par kg de soufre, on comprend pourquoi il était préféré pour ce type d’installation.

Aujourd’hui, à présent que le taux de soufre du mazout standard est réduit à 50 mg par kg, il peut être utilisé également dans les chaudières à condensation. Néanmoins, le mazout extra reste plus faible en soufre. C’est pourquoi, il reste recommandé par les installateurs pour les systèmes de nouvelle génération.

La présence de bio-carburants

Autre différence, le mazout extra contient du biocarburant. C’est d’ailleurs une obligation européenne depuis janvier 2020 dont l’objectif est la réduction des gaz à effet de serre de 80% d’ici 2050. Opter pour le mazout extra est donc également un geste écologique.

Pour en apprendre plus, consultez notre article sur :
Les avantages et les propriétés du mazout extra

Et qu’en est-il de leur version haut-rendement ?

Après le développement du mazout standard contenant moins de soufre, les efforts en recherche et développement de l’industrie pétrolière ont perduré pour continuer à améliorer le rendement et à réduire l’empreinte écologique du mazout en général.
Le fruit de ces recherches a mené au mazout haut-rendement. Il a été développé pour répondre aux contraintes du chauffage au mazout et permet de :

  1. chauffer à moindre coût : son rendement est amélioré et permet d’économiser près de 80 € sur une commande de 2000 litres.

  2. prolonger la vie de votre installation : la chaudière s’encrasse moins vite et est mieux entretenue. Durant la combustion, moins de suies et de fumées noires sont produites.

  3. protéger contre la rouille : les phénomènes de corrosion et d’oxydation sont considérablement ralentis. Votre citerne est plus facile à entretenir.

  4. stabiliser le mazout : l’installation est mieux protégée contre la formation de dépôts dans le fond de votre citerne, réduisant ainsi le risque d’obstruction de votre installation de chauffage.

  5. protéger l’environnement : la chaudière rejette moins de CO2 et d’autres émissions polluantes dans l’atmosphère.

 

Ce type de mazout se déclinant en standard ou en extra peut également être mélangé avec le mazout déjà présent dans votre cuve.

En savoir plus sur le mazout haut-rendement


Dans quel cas ajouter de l’additif antigel ?

Tout comme l’eau, le mazout craint le froid ! Son seuil de solidification, appelé point trouble, varie en fonction du type de mazout. Le mazout standard est résistant jusqu’à -11 °C toute l’année tandis que le mazout extra n’est pas résistant au froid. Il est cependant vendu avec de l’antigel inclus de novembre à mars pour offrir une résistance jusqu’à -20 °C.

Alors, si vous habitez une région exposée à des températures négatives et si votre citerne ou ses canalisations ne sont pas protégées du froid extérieur, l’ajout d’antigel vous garantit une protection jusqu’à -20 °C.

En savoir plus sur l’additif antigel  

En conclusion, quel mazout de chauffage choisir ?

Au vu de ses nombreux avantages, le mazout haut-rendement est le choix numéro 1. Ensuite, il vous reste à opter pour sa version en standard ou extra. Ce choix se détermine en fonction des recommandations de votre installateur et de la modernité de votre installation.
 

Peut-on mélanger en toute sécurité deux types de mazout dans sa citerne ?

Vous aimeriez tester le mazout haut-rendement pour voir la différence sur votre consommation à long terme ? Vous souhaitez faire quelques économies à court terme et repasser à un mazout classique ? Vous pouvez commander un mazout différent de votre précédente commande. La base des mazouts extra ou standard est identique. Il n’y a aucun risque d’interactions négatives lors du mélange des deux types de mazout. Il en va de même pour leur version haut-rendement, leurs propriétés seront ainsi réduites proportionnellement aux quantités de chaque type de fioul ajoutées.
 

Pour aller plus loin, découvrez également ces articles :

 

Groupasol s’engage pour plus de transparence des prix.

Notre mission : négocier avec les fournisseurs pour vous permettre de commander vos combustibles à un prix plus juste. Et pour y arriver, nous organisons chaque semaine des achats groupés de mazout.

Alors inscrivez-vous sans plus attendre au prochain groupement pour découvrir les prix négociés pour chaque type de mazout:

 
Partager cet article:

Laisser un commentaire