Blog

Home > Mazout > Blog > Des combustibles renouvelables dans votre mazout

Des combustibles renouvelables dans votre mazout

Blog

1.   L’EMAG, un combustible durable composé d’huiles recyclées

L’Ester Méthylique d’Acides Gras (EMAG) est composé d’huiles naturelles extraites, par exemple, du colza ainsi que d’huiles animales et végétales usagées issues notamment de l’industrie et friteuses domestiques. D’un point de vue moléculaire, l’EMAG se rapproche du diesel et du mazout. Il peut donc être mélangé avec du mazout standard ou du mazout extra voire être utilisé pur. Et étant donné sa composition, il se classe dans la catégorie des biocombustibles, une source inépuisable et biologiquement dégradable.

La composition biologique de l’EMAG n’est pas son unique avantage. En comparaison des combustibles fossiles, il produit moins de CO² et rejette moins de souffre dans l’atmosphère. Autre bon point pour l’environnement, il contient également moins de substances toxiques que le mazout classique.

Alors que ce carburant est utilisé depuis plus de 10 ans dans les pays scandinaves, les tests ne font que débuter en Belgique. Informazout est à l’initiative de ce projet pilote. L’objectif du centre d’information est de promouvoir ces combustibles durables. Et pour ce faire, il a fait appel à la société Cargill située à Gand produisant l’EMAG et à un distributeur de mazout pour tester le produit dans une chaudière à condensation. Les résultats sont plus que satisfaisants :

 

2.   Le HVO, une avancée de plus

L’huile végétale hydrogénée (HVO) est une composition encore plus poussée que L’EMAG. Sa structure moléculaire étant identique au diesel, il s’associe parfaitement avec le mazout extra. Et à la différence de l’EMAG, le HVO est la résultante d’une technique d’hydrolyse (traitement à l’hydrogène) dont le but est de rendre le bio combustible plus performant. Ce procédé permet de créer un mazout extra de haute qualiténeutre en carbone et avec en prime une réduction du CO² de 90% par rapport au mazout classique.

 

3.    Les e-fuels, la création de combustibles synthétiques

L’avenir du mazout de s’arrête pas aux bio combustibles. La communauté scientifique mondiale travaille actuellement à rendre les moteurs à combustibles neutre en CO² par la création de carburants synthétiques.

L’homme est-il réellement capable de créer artificiellement du combustible ? C’est en tous cas ce que pensent les scientifiques ! L’idée est d’extraire l’hydrogène de l’eau avec de l’électricité issue des énergies renouvelables. Ensuite, l’hydrogène est combiné avec le CO² capté dans l’air pour créer du carburant synthétique liquide.

Tout comme les combustibles biologiques, cette solution est également climatiquement neutre et utilisera les infrastructures et technologies de combustion existantes.

4.   Quand retrouverons-nous des biocombustibles dans nos cuves ?

Ils sont déjà présents ! Depuis janvier 2020, une directive européenne impose 8.5% de biocarburants dans nos combustibles. La Belgique a même été plus loin en imposant une proportion de 9.6%. Actuellement, vous retrouvez du biocarburant dans votre mazout extra uniquement.

Et chez vous, quel type de mazout commandez-vous ?

Que vous préfériez le mazout extra ou le mazout standard, c’est via les achats groupés de Groupasol que vous obtenez le meilleur prix !

Copie-de-Copie-de-Ajouter-un-titre-22-1024x365.png
Partager cet article:

Laisser un commentaire