fbpx

Report de l’arrêté sur les citernes à mazout de moins de 3000L

Nous vous l’annoncions le 24 janvier dernier. Dans un arrêté publié en juillet 2019, la Région wallonne annonçait le changement de la législation sur le contrôle des citernes. Pour le 13 mai prochain, le contrôle obligatoire pour toute citerne de plus de 500L était instauré dans 2 cas précis :

  • les nouvelles installations à partir de cette date ;
  • les citernes existantes dans des habitations faisant l’objet de cessions immobilières.

Pour en savoir plus sur les éléments à faire vérifier sur votre installation, consultez notre article !

Coup de théâtre, le gouvernement wallon abroge son arrêté une quinzaine de jours avant son application. Le texte se révélait « incontrôlable sur le terrain ». Cette mesure visant 46% des ménages wallons faisait planer le risque sur plus de 700 000 familles de ne plus pouvoir remplir leur citerne à mazout. Un nouvel arrêté est en cours de préparation. Il sera soumis au gouvernement fin de l’été. Groupasol vous tient informé des suites données à ce sujet.

Notre conseil, n’attendez pas la législation !

Il vaut mieux prévenir que guérir. Cet adage est particulièrement pertinent concernant votre citerne à mazout. Malgré le report de la législation, demander l’examen de votre installation permet de vérifier la bonne étanchéité du système ainsi que l’absence de dépôts ou de condensation dans la cuve. De cette façon, vous évitez tout risque de pollution des sols et de baisse de rendement. Vous obtenez également votre attestation de conformité, la fameuse vignette verte, donnant le feu vert au livreur pour vous fournir le mazout sans risque.

Avec Groupasol, planifiez votre contrôle au meilleur prix. Pour un contrôle commandé, vous bénéficiez d’un tarif avantageux pour l’achat d’une sonde anti-débordement : 90 € au lieu de 199 €.

Laisser un commentaire

31 commentaires