Le saviez-vous ?
 
 
 
 

Pourquoi purger ses radiateurs?

 

 

 

 

Faut-il purger ses radiateurs?

 
oui ! Pour une seule et simple raison : améliorer le fonctionnement de votre chauffage central !
 
La chaleur diffusée par vos radiateurs provient de l’eau chauffée par votre chaudière et envoyée dans les tuyaux de votre installation de chauffage par un circulateur. Mais au fur et à mesure de son utilisation quotidienne, de petites bulles d’air peuvent se former dans les tuyaux et amoindrir l’efficacité de votre installation en ralentissant son fonctionnement.
 
Il est donc nécessaire de procéder régulièrement à une purge de vos radiateurs afin de supprimer ces bulles d’air et continuer de chauffer votre habitation de manière optimale.
 
 

Comment savoir qu’il est temps de procéder à la purge de vos radiateurs ?

 
Le bon moment pour procéder à cette opération essentielle, c’est avant la relance de votre chaudière ou chauffage pour l’hiver, sous forme d’une purge préventive annuelle prévue au début de l’automne. Mais il est utile de renouveler l’opération à chaque fois que vous constatez l’une des situations suivantes : l’un de vos radiateurs fait du bruit (il s’agit des petites bulles d’air emprisonnées qui circulent à l’intérieur de votre tuyauterie) un radiateur perd de l’eau un radiateur présente une température différente des autres au toucher (il est tout à fait froid ou en partie froid et en partie chaud) un radiateur perd de son efficacité dans une pièce de votre habitation (il ne chauffe plus suffisamment).
 
 

Purger ses radiateurs

 
Dans toutes ces situations, il faudra prévoir de libérer l’air emprisonné dans les tuyaux pour améliorer le fonctionnement de vos chauffages et réduire les coûts énergétiques de votre habitation.
 
Car un chauffage peu performant entraînera une surconsommation et inévitablement une hausse de votre budget mazout. C’est en cela que consistera la purge. La purge des radiateurs n’est pas très compliquée à réaliser soi-même et vous pouvez tout à fait vous passer d’un chauffagiste pour cette opération.
 
 
Découvrez sur le blog notre article vous expliquant comment purger vos radiateurs efficacement et faire des économies sur votre budget chauffage.
Retrouvez tous nos articles:                        
 
164 € d'économie                                     
Mistral gagnant                                        
- 5 Hôtels de Glace                                     
- Saint-Nicolas                                           
   - Black Friday                                            
- Hausse des prix                                       
- Le contrôle citerne                                   
 
   

   
 Achat Groupé de Mazout
 
 
Économisez jusqu'à 150€
sur le plein de votre citerne.
 

  
 
 
 
 
 
 
 

RGPD GDPR Groupasol

 

Vos données en sécurité. 

 
 
Cet acronyme inonde vos boites mails, courriers, vos fils d’actualité sur les réseaux sociaux, les sites que vous consultez… RGPD. Ou GDPR pour ceux qui préfèrent l’universalité de l’anglais.

 

Mais de quoi s’agit-il exactement et en quoi êtes vous concerné? Comment notre entreprise s’est-elle mise en conformité avec cette nouvelle législation européenne et comment pouvez-vous vous assurer que vos données personnelles sont bien protégées?
 

Qu’est-ce que le RGPD?

 
Acronyme de “Réglement général sur la protection des données”, le RGPD est une législation qui est entrée en vigueur dans l’ensemble de l’Union Européenne ce 25 mai 2018. Elle concerne toutes les entreprises européennes bien sûr, mais aussi toutes les entreprises internationales qui stockent ou traitent des données d’entreprises ou de citoyens européens.
 
 

Qu’est-ce qu’une donnée personnelle?

 
Une donnée personnelle, c’est un champ assez vaste puisqu’il s’agit de n’importe quelle donnée qui va permettre d’identifier une personne.
 
Cela vous fait directement penser à des données telles que votre nom et prénom, votre adresse, numéro de téléphone ou email. Ces informations sont effectivement bien des données personnelles. Mais il y en a beaucoup d’autres, auxquelles vous ne songez peut-être pas, qui permettent à une entreprise ou une administration de vous identifier en tant que personne: le numéro d'immatriculation de votre véhicule, votre numéro de registre national, identifiant, votre numéro de compte client, votre compte en banque ou encore l’adresse IP de votre ordinateur, ….
 
Certaines de ces données sont par ailleurs dites sensibles au regard du RGPD. C’est ainsi le cas de vos données médicales ou judiciaires par exemple. Celles-ci demandent un traitement spécifique et des mesures de protection accrues.
 
 

Quels sont vos droits sur l’ensemble de vos données personnelles ?

 
L’Union Européenne, par le biais de cette nouvelle réglementation, a voulu renforcer la législation existante et informer plus clairement les citoyens sur les droits qu’ils ont sur leurs propres données, stockées auprès de tiers.
 
 
Concrètement, depuis ce 25 mai et le renforcement de la réglemantion, vous pouvez demander que vos données soient:
  • rectifiées: changement d’adresse, de statut, de coordonnées bancaires, etc.
 
  • supprimées. Vous ne souhaitez plus recevoir la newsletter ou d’informations de la part d’une entreprise? Vous pouvez le lui demander et elle devra vous apporter la preuve qu’elle a bien supprimé vos données de ses différentes bases clients. Attention cependant que les entreprises sont tenues légalement de conserver certaines données dans une période fixée par la loi, notamment pour des raisons comptables, fiscales ou juridiques (c’est le cas par exemple des données de facturation). Dans ce cas, vos données “marketing” sont supprimées, vous ne recevrez plus les informations commerciales, mais les données de facturation seront conservées jusqu’à expiration du délai légal avant d’être également supprimées de la base de données en question.
 
  • transmises à des tiers. Vous désirez changer de fournisseur d’électricité ou transmettre vos informations médicales à un autre médecin? Vous pouvez à présent demander que vos données personnelles reprises chez un autre prestataire vous soient remises sur un fichier universellement lisible (par exemple un fichier excel ou pdf) que vous pourrez transmettre à votre nouveau fournisseur, sans devoir réencoder auprès de lui toutes vos informations.
 
  • sécurisées : les entreprises doivent mettre en place une plus grande sécurisation des données personnelles de leur client. FIni de laisser trainer une pile de candidatures sur son bureau avec les coordonnées des candidats accessibles à toute personne qui passe par là, de donner son mot de passe à son collègue parce qu’on est malade ou de transporter une clé USB avec des données de l’entreprise. Si chez Groupasol on a toujours été attentif à cela, toutes les entreprises n’ont probablement pas fait preuve d’autant de prudence par le passé. Avec le RGPD, le personnel des entreprises européennes sera plus encore informé et sensibilisé à la protection et la sécurisation des données de leurs clients, prestataires et fournisseurs.
 
Mais vous pouvez également à tout moment demander à n’importe quelle entreprise si elle détient des informations sur vous, quelles sont les données personnelles vous concernant en sa possession et surtout comment elle les as obtenues.
 
Pour pouvoir les utiliser, elle devra avoir obtenu de votre part un consentement explicite.
 
Tout cela semble contraignant et effectivement, cela nécessite dans les entreprises de repenser les procédures de collecte, conservation et utilisation des données personnelles.
 
Mais n’est-ce pas pour un mieux au final? Ce travail permet de regrouper toutes les données éparpillées dans les listing des différents services d’une entreprise, de le consolider, de vérifier leur validité et de supprimer celles qui ne sont plus valides ou dépassées. Pour un service encore plus performant à l’avenir auprès des clients qui sont par ailleurs rassurés par le sérieux de l’entreprise à laquelle ils ont accordé leur confiance!
 

Et chez Groupasol?

 
Notre priorité a toujours été de travailler en toute transparence avec nos clients, fournisseurs et partenaires.
 
Nous nous engageons donc à continuer de vous informer avec le même sérieux sur l’utilisation de vos données personnelles.
 
Les données que nous vous demandons de nous fournir lors de votre inscription à un achat groupé ou lors de la confirmation de commandes sont obligatoires et nécessaires pour les raisons suivantes:
  • votre code postal : il nous permet de savoir sur le groupement d’acheteur de quelle région nous devons ajouter votre demande, afin de pouvoir négocier le prix le plus juste avec les fournisseurs locaux
  • votre adresse email et votre numéro de téléphone: ils vont nous permettre de vous informer de la disponibilité des prix en ligne lorsque l’achat est clôturé et vous rappeler d’aller les consulter avant la clôture de l’action. Ces données ne sont pas transmises à nos fournisseurs!
<Nous ne leur communiquons vos coordonnées (adresse, email et téléphone) que si vous confirmez une commande et ce, afin qu’ils puissent vous contacter pour fixer un rendez-vous et établir votre facture. Ils n’ont pas accès au listing des personnes intéressées par la réception d’une offre de prix, inscrites à l’achat. Les données vous concernant que nous leur transmettons ne sont utilisées qu’à cette fin et il leur est interdit de les utiliser pour des actions marketing ou de les transmettre ou vendre à des tiers.
 
Nous nous engageons par ailleurs à la même politique en interne. Toutes vos données ne sont utilisées que pour vous informer des actions de Groupasol, vous communiquer les prix des achats, confirmer vos commandes et vous assurer un suivi après vente efficace. Nous ne transmettons jamais nos bases de données clients à des tiers à des fins commerciales et marketing.
 
A tout moment, lors de votre inscription sur le site à un groupement d’achat, lors de la conformation d’une commande, la création d’un espace client, l’inscription à notre newsletter, nous vous demandons votre consentement pour utiliser vos données et nous engageons à respecter les obligations légales fixées par le tout nouveau RGPD.
 
Un doute? Une question? Notre équipe se tient à votre disposition : info@groupasol.be
 

 

Think Green

 

Think Green : l'appel à projets locaux, environnementaux et écologiques de Groupasol

 
Le mazout reste aujourd’hui un mode de chauffage fort prisé des ménages belges et Groupasol, grâce à l’organisation d’achats groupés, permet à ceux-ci de se chauffer à des tarifs plus accessibles pour tout un chacun.
 
Notre entreprise souhaiterait toutefois pouvoir contribuer, à sa petite échelle, grâce à l’aide des participants à ses actions, à la transition vers un mode de consommation plus durable.
 
Pour la première année, Groupasol ouvre donc un appel à projets « environnement et écologie », dont l’objectif sera de permettre le financement d’un projet local environnemental grâce à l’une de nos actions d’achat groupé organisée en 2018.
 
Nous proposons donc à chacun d’entre vous de participer et de proposer un projet que nous pourrions soutenir.
 
 

Comment faire? Qui peut participer et quels types de projets seront soutenus? 

 
Téléchargez le dossier de présentation et conditions de participations: Think Green - Présentation - FR 
 
Puis renvoyez-nous votre dossier de candidature: Dossier de candidature appel à projets Think Green 2018 - FR (final)
 
 
(plus d'infos : e.leloup@groupasol.be
 
 

 Bien isoler son toit

 

Isolation thermique : pourquoi commencer par isoler son toit ?

 
 
Réduire sa facture énergétique commence, idéalement, par une amélioration de l’isolation de votre habitation.
 
Les déperditions de chaleur et les courants d’air peuvent arriver de nombreux endroits différents, surtout dans les maisons moins récentes n’ayant pas encore connu de travaux de rénovation.
 
Les zones à isoler sont donc potentiellement nombreuses dans une maison : la toiture bien-sûr, mais aussi vos sols, les murs, les portes et fenêtres sont autant d’endroits pour lesquels une réflexion approfondie sur l’isolation thermique est nécessaire.
 
On vous propose aujourd’hui un petit focus sur l’isolation de votre toit pour une raison très simple : c’est souvent là qu’il est le plus facile d’agir et parallèlement d’obtenir un retour sur investissement rapide et très intéressant.

 

Pour faire des économies importantes… rapidement !

 
L’isolation thermique d’une toiture permet en effet des économies très rapides sur votre facture énergétique.
 
Responsable de près d’un quart de la déperdition de la chaleur dans une maison, en raison de sa superficie importante et de son exposition aux conditions climatiques extérieures, le toit est une zone sensible par laquelle l’air chaud (qui parce qu’il est plus léger que l’air froid, monte vers les combles de votre maison) s’échappe facilement.
 
L’isoler correctement, vous permettra déjà d’améliorer sensiblement l’isolation globale du bâtiment et de profiter d’une chaleur plus constante et agréable au quotidien.
 
 

Parce qu’isoler son toit, c’est souvent plus facile. Et moins salissant !

 
Les sols et planchers sont des zones très difficiles à isoler dans des constructions existantes parce que cela nécessite de gros travaux de démolition des sols existants à remplacer ou compléter pour une isolation complémentaire. Les débris, morceaux de chapes et de carrelage, risquent d’être au rendez-vous et vous obligeront bien souvent à faire un peu de camping pendant les travaux.
 
C’est également le cas lorsque vous souhaitez améliorer l’isolation grâce au remplacement de vos menuiseries extérieures. Changer portes et fenêtres est généralement synonyme de poussières ! Isoler un toit est bien moins salissant.
 
L’isolation se fait par l’intérieur et ne nécessite pas d’ouverture vers l’extérieur le temps des travaux. De plus, les différents isolants disponibles actuellement sur le marché (laine de verre, panneaux, laine de roche, isolation par projection de polyurethane, matelas de chanvre, …) sont peu salissants et très aisés à poser.
 
Deux conseils donc pour réduire votre facture d’énergie : isoler (l’avantage est aussi bien économique qu’écologique) , et participer aux achats groupés de Groupasol bien sûr !
 
 
 

Vanne thermostatique: qu’est ce que c’est?

 
 
Une vanne thermostatique, c’est en quelque sorte un thermostat local qui se trouve sur chaque radiateur dans votre habitation.  
 
Le thermostat est situé dans une seule pièce de la maison, en général la pièce principale (le séjour) et vous indique la température globale de votre logement. Il vous permet à partir d’un petit boitier, d’augmenter ou diminuer la température voulue et d’indiquer à la chaudière de se mettre en veille ou au contraire de travailler plus pour chauffer l’habitation.Une vanne thermostatique est une vanne de radiateur qui va vous donner la possibilité de régler de manière plus sensible la température d’une pièce.
 
Vous pouvez ainsi demander au thermostat une température générale de 20°C pour votre habitation et, grâce aux vannes, permettre que le salon soit chauffer un peu plus) 21°C et que le couloir ou votre buanderie peut rester à une température suffisante de 19°C.
 

Et comment fonctionne une vanne thermostatique?

 
La vanne contient un petit capteur en interne qui va faire le même travail que votre thermostat et comprendre à quel moment elle doit réduire ou augmenter la consommation de votre radiateur pour obtenir la température demandée. La vanne n’a pas le rôle de couper ou relancer la consommation de mazout en tant que telle.
 
Mais une vanne thermostatique va gérer le flux d’arrivée d’eau chaude dans le radiateur et donc, indiquer de manière indirecte à votre chaudière si elle doit chauffer plus ou moins d’eau et donc consommer plus ou moins de mazout.
 
 
 
 

3 conseils pour économiser sur sa facture de chauffage
 
Le chauffage représente un budget important pour les ménages belges, et pratiquement 2/3 de votre budget énergétique mensuel. Pour faire quelques économies substantielles, Groupasol vous livre 3 conseils qui vont vous permettre de faire baisser le montant de votre facture de chauffage annuel. 

 

1. Chauffer son habitation à la bonne température!
 

 

Un conseil qui paraît banal et pourtant, de nombreuses familles, poussent encore le thermostat un peu trop haut. Or, un demi - degré permet déjà de faire des économies importantes au quotidien sur votre consommation de mazout. Soyez donc vigilants à la température que vous allez régler sur votre thermostat d’ambiance.
 
Une température de 20°C est suffisante lorsque vous êtes présents dans la maison et vous pouvez baisser celle-ci à 18°C pour la nuit, 16°C lorsque vous vous absentez pour de longues périodes.
 
Mais ne coupez jamais complétement le thermostat en hiver, sinon vous aurez beaucoup de difficultés à remonter rapidement à une température acceptable dans la pièce de vie et vous consommerez plus d’énergie pour relancer votre chaudière.
 

2. Aérer son habitation
 
Alors oui, ouvrir les fenêtres fait entrer de l’air frais en hiver dans votre pièce et donc baisser la température de la maison. Toutefois, l’air ambiant est un air chargé d’humidité et il est plus difficile de le réchauffer.
 
Si les maisons contemporaines sont généralement dotées d’un système d’aération performant, les habitations anciennes, en pierre ou brique, mal isolées et mal aérées, en sont dépourvues.
 
Ouvrir les fenêtres en grand quelques minutes par jour permet de renouveler l’air intérieur et de remplacer l’air humide par de l’air sec, plus facile à chauffer. Inutile toutefois de laisser vos fenêtres ouvertes pendant plus de 30 minutes, une durée suffisante pour renouveler l’air intérieur vicié sans refroidir complètement votre logement.
 

 

3. Participer à un achat groupé de mazout
 
Bien sûr, il vous reste aussi l’option de vous inscrire à nos actions d’achats groupés qui, grâce au regroupement de nombreux citoyens d’une même région, nous permet de négocier pour vous des tarifs avantageux auprès des fournisseurs locaux et donc de réaliser des économies intéressantes tout au long de l’année.

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Chauffage et sommeil : pourquoi vous devriez couper le chauffage dans votre chambre !


 

Débuter une nouvelle journée en pleine forme commence invariablement après une bonne nuit de sommeil.
 
Si votre sommeil n’était pas réparateur, inutile espérer commencer le lendemain matin avec le plein d’énergie. Mais il ne suffit pas d’aller se coucher tôt et d’enchaîner 7 ou 8 heures de sommeil pour que la nuit soit réparatrice !
 
Dormir dans des conditions optimales est nécessaire pour recharger vos batteries, et parmi les conseils que nous pouvons vous donner, le premier est sans aucun doute de couper le chauffage pour la nuit dans votre chambre à coucher.
 
Pourquoi le chauffage est-il l’ennemi de mon sommeil ?
 
On s’est tous déjà endormis au coin du feu après une longue journée de travail, épuisés et transis par le froid. Alors pourquoi dit-on que le chauffage est à éviter pour bien se reposer, lui qui nous aide pourtant à sombrer facilement dans les bras de Morphée ?
 
Un environnement frais pour dormir va favoriser notre endormissement, parce que le froid est vasoconstricteur, c’est-à-dire qu’il participe au ralentissement de notre système sanguin et va donc nous aider à nous endormir plus facilement et surtout favoriser une meilleure récupération durant la nuit.
 
S’il vous faut peut-être 6 couvertures, 2 pull et une paire de chaussette tricotée par mamie pour ne pas craindre le froid au moment de vous glisser sous les couvertures, vous avez certainement remarqué qu’après vous être endormis sous une telle couche de protection, vous vous réveillez régulièrement la nuit, en sueur, ou mal à l’aise dans votre accoutrement.
 
Le chauffage, ce n’est pas bon pour votre sommeil, alors oubliez-le pour la nuit. Au pire, mettez le une petite demi-heure avant de monter vous coucher, histoire de couper le froid dans la chambre, mais éteignez-le avant de vous endormir.
 
La température idéale d’une chambre pour un sommeil réparateur
 
Pour récupérer correctement pendant la nuit, la température idéale de votre chambre à coucher doit tourner entre 16 et 19°C. Oui je sais, mesdames les frileuses, ça ne parait pas énorme.
 
La neutralité thermique, c’est-à-dire la température parfaite qui va permettre au corps de réguler sa température intérieure tout en n’ayant pas trop froid dans la pièce où il se trouve tourne à 18°C et c’est donc sur cette température de 18°C que vous devriez régler votre thermostat dans la maison en montant dormir.
 
Couper sa chaudière quand on part en vacances : une bonne idée?

 

 

Débrancher la télévision, vider le frigo, trouver quelqu’un pour nourrir le chat et arroser les plantes. Prévoir des sandwiches pour la route, des jeux pour occuper les enfants, partir tôt pour éviter les embouteillages… Préparer son départ en vacances prend parfois des allures de parcours du combattant. Cette situation, on la connait tous et chaque fois on jure qu’on ne nous y reprendra plus.

Cette année, pas question d’oublier de sortir la poubelle, vous êtes paré. Vous avez même pensé à couper votre chaudière. Mais est-ce vraiment une bonne idée ? Si on est tous d’accord pour dire qu’il est inutile de chauffer une maison vide de ses occupants, pousser le bouton de sa chaudière sur le OFF n’est pas forcément une bonne idée.

 
Éteindre sa chaudière à mazout pour les vacances, un bon réflexe ?
 

Tout dépend du type de votre chaudière, de son utilisation (uniquement chauffage ou chauffage et eau chaude sanitaire), de la durée de votre absence et de la saison à laquelle vous prenez vos vacances. Pour les chaudières de dernière génération, ce n’est pas la peine de couper le système.

Sans appel de chaleur leur consommation est quasiment inexistante et le plus souvent un simple réglage de puissance suffit. L’éteindre puis la rallumer quelques jours plus tard ne servirait qu’à augmenter votre consommation. Tout le contraire donc de l’effet escompté, à savoir des économies sur votre budget énergétique. Pour les anciennes chaudières, surtout les modèles avec veilleuse, la décision de couper ou non le système dépend plutôt dans ce cas-ci de la durée de votre absence.

Pour une semaine de vacances, il n’est peut-être pas utile de l’éteindre (en terme économique) mais mieux vaut tout de même en diminuer la puissance. Si votre absence se prolonge (petits veinards !) vous pouvez envisager de la couper pour réduire sa consommation de mazout. Soyez vigilants toutefois et veillez à bien faire entretenir votre chaudière tous les ans par un technicien agréé comme prévu par la loi pour éviter tout problème au redémarrage de vote chaudière à mazout.

Si vous vous absentez en période hivernale, il est déconseillé d’éteindre complètement votre chaudière car empêcher un minimum de circulation d’eau chaude dans vos tuyaux risquerait d’entraîner le gel des canalisations.

 

 

 

 

Comment réduire alors ma consommation et faire des économies d'énergie?

 
Couper sa chaudière en pensant réaliser des économies ne sert pas à grand-chose, surtout si vous possédez un modèle de chaudière à mazout récent, qui va de lui-même réduire sa consommation lorsqu’il n’y a pas de sollicitation du système de chauffage ou d’eau chaude sanitaire.
 
Mieux vaut descendre la température du thermostat à 13° ou 16° le temps de vos vacances; pour éviter un gel des tuyaux de chauffage et ne pas produire une situation de sur-consommation au moment de l’allumage de la chaudière à votre retour.
 
Ce système de thermostat qui équipe toutes les nouvelles installations (et n’est pas très compliqué à mettre en place sur des systèmes plus anciens), va vous permettre en quelques clics de descendre la température demandée dans vos pièces et pour l’eau et systématiquement mettre la chaudière en baisse de consommation. Pas de dépenses inutiles donc! Vous pouvez donc rayer le point « Couper ma chaudière à mazout » de votre liste de choses à faire avant de partir en vacances en famille!
 
En revanche pour réaliser des économies sur votre mazout de chauffage toute l’année, y compris durant l’été (la meilleure période pour commander votre mazout!), n’oubliez pas de vous inscrire aux achats groupés de mazout Groupasol.
Des économies sur le mazout ? 
Oui ! Avec Groupasol, jusqu'à 270€ d'économie sur votre facture de chauffage !

 

En 2017, grâce aux actions spéciales Mazout réalisées sur toute la Belgique tous les 15 jours, Groupasol a permis aux ménages belges d’économiser en moyenne 117€ par commande.

 

Avec des prix négociés pour vous par Groupasol auprès de nombreux fournisseurs en Wallonie, en Flandres et en Région Germanophone, l’économie maximale a même atteint 164 € pour nos clients. Ceux-ci on en effet réalisé sur cette action du mois de juillet de 2017, une commande moyenne de 1533 litres leur permettant d'économiser 164€. 


Compte tenu qu'un ménage belge a une consommation annuelle moyenne 2500 litres de mazout , cela pourrait représenter pour vous jusqu'à 270 € d'économie par an! Sympa non?

 

Comparatif de l'évolution des prix officiels et des prix négociés du mazout de chauffage 2017

 
Evolution du prix du mazout en 2017 aux dates des actions : tarif officiel du mazout de chauffage et prix négocié obtenu par Groupasol.

 

Economie réalisée par nos clients lors des achats groupés de mazout 2017

 
Il s’agit de l’économie réalisée par rapport au prix officiel du mazout sur une commande moyenne de nos clients (de 1533 litres en 2017).  Cette économie a atteint 164€ lors de l’action de juillet 2017.

 

 
      
Ensemble, aidons Mistral Gagnant à remettre des étoiles dans les yeux des enfants malades  !
 
Groupasol, c’est avant tout un groupe d’acheteurs solidaires ; une entreprise belge convaincue que la solidarité permet de faire mieux, qu’ensemble on est plus fort mais que l’on peut aussi avancer plus loin. Vous êtes aujourd’hui plus de 150 000 à croire en ces mêmes valeurs et à vous associer à nos actions…. Merci !
 
En 2018, Groupasol souhaite réaffirmer plus encore ces valeurs de solidarité et d’entraide en soutenant un projet qui nous tient à cœur, celui de Mistral Gagnant.
 
Cette asbl belge redonne un peu de sourire aux enfants malades en leur permettant de réaliser un rêve : nager avec les dauphins ou rencontrer son idole, découvrir les pyramides d’Egypte ou échanger avec les pompiers New-Yorkais, assister à un match de foot en Angleterre ou avoir une chambre de princesse, partir soigner des animaux sauvages ou pouvoir jouer du violon … Les rêves n’ont pas de limites et l’asbl se coupe en quatre pour les réaliser. Pour faire reculer la maladie de ces enfants et leur faire vivre quelques moments magiques, Mistral Gagnant a besoin de nous tous parce que si tous ces projets sont merveilleux, ils sont aussi couteux !
 
Groupasol apportera sa petite pierre à l’édifice, mettant nos valeurs, notre réseau et nos clients (vous, qui croyez aussi au pouvoir de la solidarité) au profit de ces beaux projets. Pour bien commencer l’année, Groupasol vous offre 4x2 places pour la première action de l’année organisée par l’ASBL afin de récolter de l’argent pour financer les rêves des enfants : un magnifique concert avec 200 choristes à l’Opéra Royal de Wallonie le samedi 13 janvier 2018.
 
Alors, si tous ensemble nous aidions Mistral Gagnant à mettre des étoiles dans les yeux de ces enfants ?
 
Participez à notre concours (sur notre page facebook), remportez l’une des places, venez soutenir avec nous l’asbl lors de ce concert exceptionnel et faites connaitre leur beau projet autour de vous en partageant ce concours avec vos proches et vos amis !
 
 
 
5 hôtels de Glace … où il ne fait pas bon se chauffer au mazout !
 
 
Hôtels de glace
 

Vous avez déjà eu envie de jouer les Esquimaux et vous évader quelques temps dans un hôtel de Glace ?