Le confort thermique

Qu’est-ce que le confort thermique ?

Vous vous chauffez au mazout ? Vous vous demandez comment bénéficier de la meilleure température possible pour votre habitation ? Cette température idéale pour vous sentir bien dans votre maison, c’est ce qu’on appelle le confort thermique.

Le confort thermique : de quoi s’agit-il ?

Tout être vivant, et donc aussi les êtres humains que nous sommes, ne peut vivre que dans une certaine tranche de température.
Si celle-ci varie d’une espèce à l’autre (la température idéale du corps humain tourne autour des 37 degrés, alors que pour le serpent, un animal à sang froid, celle-ci sera plutôt de 20 degrés), le maintien de cette température est essentiel pour que le corps se sente bien dans son environnement.
Le confort thermique est donc la sensation individuelle, que chaque personne ressent par rapport à la chaleur.

Été et hiver : comment avoir un confort thermique optimal ?

Le confort thermique varie selon les saisons : en hiver, un confort thermique optimal doit garantir une sensation suffisante de chaleur. En été, il doit limiter cette chaleur pour éviter les surchauffes.
Ce confort dépend de plusieurs facteurs individuels (nous avons tous un métabolisme différent qui supporte la chaleur par exemple) mais aussi de notre environnement.
Ainsi, la température de l’air, des revêtements de la pièce ou de l’humidité relative de l’air vont influencer le confort thermique.

Comment obtenir un bon confort thermique ?

Vous l’aurez compris, le confort thermique d’un membre de la famille, ne sera pas forcément celui d’un autre. Vous vous êtes déjà sûrement chamaillé avec votre moitié pour le réglage du thermostat dans le salon non ?
Chacun a sa propre sensibilité et seul l’habitant est capable de déterminer s’il se sent bien dans son logement ou s’il a besoin d’un ajustement de son mazout afin de satisfaire ses besoins pour se sentir à l’aise ; dans une température idéale pour lui, dans sa pièce de vie.

Laisser un commentaire