Les actions contre l'asthme et les allergies

Réduire le risque d’apparition de l’asthme grâce à un chauffage adapté dans votre habitation.

Les premiers rhumes et refroidissements pointent, avec le froid, le bout de leur nez.  A ces petits problèmes respiratoires saisonniers, s’ajoutent pour 30% de la population en Belgique, des problèmes d’allergies ; amplifiés par l’air sec pulsé par nos systèmes de chauffage.

Et parmi ce tiers de belges allergiques, un million de personnes sont également touchées par des problèmes d’asthme.  Cette maladie chronique se manifeste par des difficultés respiratoires résultant d’une inflammation des bronches et peut être accentuée par un air ambiant chargé en poussières ou avec un taux d’humidité inadéquat.

Votre système de chauffage joue ainsi un rôle primordial dans l’apparition et le développement de cette pathologie.

Prévenir l’asthme en choisissant ses radiateurs avec soin

La première piste de prévention à envisager est le remplacement de vos radiateurs vétustes. Ceux-ci agitent la poussière et diminuent drastiquement le taux d’humidité dans votre maison ; deux facteurs cumulatifs aggravants les crises d’asthme.

Ensuite, pensez à contrôler fréquemment le taux d’humidité  de vos pièces de vie en période de grand froid. Vous pourrez mesurer ce taux, idéalement située entre 50 et 60%, très aisément en vous procurant un hygromètre (disponible dans les magasins de bricolage dès 5€).

Pendant la période hivernale, alors que vos chauffages sont constamment allumés, l’air s’assèche plus aisément. Sous le seuil des 30% d’humidité, la propagation de virus est facilitée et l’air sec provoquera des irritations aux poumons et de possibles crises d’asthmes. A l’inverse, un taux d’humidité dans l’air supérieur à 65% est plus favorable au développement de microbes engendrant des allergies.

L’apparition de crises d’asthmes ou d’allergies peut donc, avec de simples contrôles du taux d’humidité de l’air, être réduite.

Un air sain pour tous 

Quel que soit votre système de chauffage, et que vous soyez ou non allergiques, n’hésitez pas à vérifier que l’air qui circule dans votre logement est sain pour toute la famille. Et cela commence par une inspection de vos appareils de chauffage. Assurez-vous dans un premier lieu que votre appareil ait bien été installé et ne dégage pas de monoxyde de carbone (CO). Celui-ci se produit lors de la combustion d’un appareil mal entretenu et peut provoquer des intoxications graves.

Asthmatique ou non, la première règle d’or consiste donc à réaliser un entretien fréquent de vos appareils de chauffage. Cet entretien annuel est obligatoire et vous permettra également de conserver la bonne performance de vos appareils et de réaliser des économies sur la consommation.

Intéressés ? Groupasol organisera en 2019 une action groupée pour l’entretien de vos chaudières. Restez informés en vous inscrivant à notre newsletter.

Laisser un commentaire