Nouvel achat groupé de mazout de chauffage ce 17 septembre 2021

Home > Mazout > Prix du mazout > 17 septembre 2021 : Nouvel achat groupé de mazout de chauffage
Nouvel achat groupé de mazout ce 17 septembre 2021
  •   Temps de lecture : 1 minute

En ce début de semaine, le pétrole monte à son plus haut niveau depuis 1 mois en raison notamment de la limitation de la production dans le Golfe du Mexique suite aux dégâts causés par l'ouragan Ida. Et tandis que le prix du baril est en hausse, le prix officiel du mazout de chauffage en Belgique baisse de 1,6€ pour 1000 litres de mazout standard par rapport à mardi dernier. Au niveau de Groupasol, notre équipe a obtenu une économie moyenne de 83€ pour 1000 litres de mazout standard pour les inscrits à l'achat groupé. Découvrez l’analyse hebdomadaire du prix du mazout en Belgique pour comprendre l’évolution actuelle des prix ainsi que la tendance pour les prochains jours :

La tendance du prix du mazout cette semaine 

Le prix officiel du mazout en Belgique pour 1000 litres de mazout standard s’élève à 689,8€ (0.6898€/L) ce mardi 14 septembre 2021. Il y a 7 jours, au moment d’annoncer le dernier achat groupé de mazout, le litre se négociait à 691,4€, ce qui représente une baisse de 1,6€.

Graphique : le prix du mazout de chauffage en Belgique sur un an

 
 
0

pour 1000L de mazout standard

La réduction moyenne obtenue lors du dernier achat groupé de mazout de chauffage

Lors du dernier achat groupé de mazout ayant eu lieu le week-end du 10 septembre, la réduction moyenne obtenue était de 83€ sur 1000L de mazout standard.

Cours du pétrole Brent : quelle est la tendance du marché boursier ?

Ce mardi 14 septembre, le baril de Brent se négociait autour des 74$. Globalement, le marché varie principalement en raison des facteurs suivants :

La production américaine   est limitée par les dégâts de l'ouragan Ida
1.  La production américaine   est limitée par les dégâts de l'ouragan Ida
Cette diminution de la moitié de la production du Golfe du Mexique laisse l'OPEP au contrôle de l'offre
2. Cette diminution de la moitié de la production du Golfe du Mexique laisse l'OPEP au contrôle de l'offre
Le consensus est que la demande continuera à augmenter jusque la fin de l'année
3. Le consensus est que la demande continuera à augmenter jusque la fin de l'année