Blog

Home > Mazout > Blog > Le prix du mazout au plus bas depuis mars 2022

Le prix du mazout au plus bas depuis mars 2022

Blog
  •   Temps de lecture : 2 minutes
  •   Date de publication : 14 février 2023

Le 8 février, le prix officiel du mazout revenait à son niveau d’il y a un an. Quelle bonne nouvelle ! La tendance va-t-elle se poursuivre ? Groupasol fait le point sur les fluctuations du prix du mazout depuis le début de l’année.

928,5 € pour 1000 litres de mazout standard. C’était le prix maximum en vigueur le 8 février dernier. Pour une quantité égale ou supérieure à 2000 litres, le tarif passait même sous la barre symbolique des 0,90 €/L avec 0,893 €/L. La dernière fois que le prix du mazout de chauffage a été aussi bas, c’était au lendemain de l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Ensuite, les prix ont flambé et le pic a été atteint le 12 octobre 2022 avec un prix maximum de 1 556 €  pour 1000 litres ! 

Bien que les marchés restent agités et que les variations de prix soient importantes d’un jour à l’autre, la tendance générale s’est établie à la baisse jusqu’à ce début de mois de février. Cette tendance baissière est principalement due au ralentissement économique mondial.
 

Quelles sont les prévisions pour le prix du mazout ? 

Le prix officiel de ce 14 février 2022 s’établit à 999,3 € pour une quantité de 1000 litres. Demain, il augmentera de 5,7 € pour atteindre 1005 €.

Les prix du mazout en Belgique varient essentiellement en fonction du cours de pétrole Brent sur le marché international. Et de ce côté, la tendance est malheureusement à la hausse en raison de l’entrée en vigueur de l’embargo mis en place par l’Union européenne sur les produits pétroliers raffinés en provenance de Russie.

Pour rappel, l’embargo sur les produits raffinés russes est entré en vigueur le 5 février dernier. L'accord de l'embargo comprend un plafonnement du prix du baril russe à 45 euros pour les produits peu raffinés comme le mazout et de 100 euros le baril pour les produits plus chers comme le diesel. Le pétrole brut, lui, est déjà sous embargo depuis le mois de décembre.  

Suite à l’entrée en vigueur de l’embargo, la Russie a promis de priver la production quotidienne mondiale de 0,5%. Cette nouvelle a fait bondir les cours de plus de 2% en fin de semaine.

De son côté, l’OPEP+, le cartel des pays exportateurs de pétrole et leurs alliés, a affirmé qu’il ne compenserait pas la baisse de production russe. 
Au vu de ces éléments, la tendance devrait être haussière dans les prochains jours pour le prix du mazout de chauffage en Belgique. Toutefois, anticiper l’évolution des prix reste un exercice périlleux. Les facteurs à considérer sont nombreux et des éléments nouveaux peuvent perturber à tout moment l’équilibre actuel entre l’offre et la demande de pétrole. 
 

Envie d'être informé de l'évolution du prix du mazout et de nos bons plans ?

Abonnez-vous à la newsletter de Groupasol pour ne rien manquer!

L’assurance d’acheter votre mazout moins cher

Nos analyses sur la tendance du prix du mazout sont à votre disposition pour vous aider à choisir le bon moment pour commander votre mazout au meilleur prix. En plus de cela, Groupasol organise également chaque semaine un nouvel achat groupé de mazout ! Tout comme les participants à nos groupements en 2022, vous pouvez économiser près de 170 € supplémentaires sur l’année en vous joignant aux autres acheteurs solidaires de Groupasol ! 
 
Partager cet article:

Laisser un commentaire