Blog

Home > Mazout > Blog > Pourquoi purger ses radiateurs et comment procéder ?

Pourquoi purger ses radiateurs et comment procéder ?

Blog
  •   Temps de lecture : 3 minutes
  •   Date de publication : 23 mars 2021
  •   Date de mise à jour : 21 octobre 2021

Votre chaudière tourne à plein régime et pourtant vous avez toujours une sensation de froid ? Vous avez l’impression que les radiateurs ne dégagent pas beaucoup de chaleur ? Peut-être sont-ils bruyants ? Et si la solution était de purger les radiateurs de votre installation de chauffage ?

Pourquoi purger un radiateur ?

Purger les radiateurs est bénéfique pour le rendement de votre chauffage central. Mais comment tout cela fonctionne-t-il? La mission d’une chaudière est de chauffer l’eau du circuit de chauffage. Ensuite, le circulateur envoie l’eau chaude dans les tuyaux jusqu’aux radiateurs. Cette eau chauffée permet le rayonnement de la chaleur émise par les radiateurs. Mais au fil du temps, de petites bulles d’air se forment et se rassemblent dans vos radiateurs. La transmission de chaleur est fortement ralentie lorsque l’air prend la place de l’eau. Pour contrer ce phénomène, les radiateurs sont prévus pour permettre d’en évacuer l’air et ainsi de garantir un chauffage optimal de votre habitation.

Quand faut-il purger un radiateur ?

C’est au début de l’automne, juste avant de redémarrer la chaudière, qu’il est le plus intéressant de purger ses radiateurs. C’est une purge préventive à réaliser chaque année. Bien sûr, si vous n’avez pas encore procédé à la purge de vos radiateurs, vous pouvez réaliser cette opération dès à présent.

Comment savoir qu’il est nécessaire de purger vos radiateurs ?

En plus de la purge annuelle, nous vous recommandons de répéter l’opération à chaque fois que :

  1. un radiateur est bruyant : les bulles contenues dans votre installation voyagent dans les conduites et également à l’intérieur des radiateurs. Cette circulation d’air émet un bruit caractéristique. Si vos radiateurs font du bruit, pensez à les purger.
  2. la chaleur d’un radiateur n’est pas uniforme :un radiateur semble plus froid que les autres ? Est-il plus froid sur sa partie supérieure en comparaison de sa partie inférieure ? Cet indicateur doit vous mettre la puce à l’oreille !
  3. un radiateur vous semble plus froid que les autres :vous constatez une perte d’efficacité de la production de chaleur dans une pièce de la maison ? Purger le radiateur peut être la solution.

Comment purger un radiateur ?

Pour purger ses radiateurs, il n’est pas nécessaire d’être un grand bricoleur ! La manipulation est plutôt simple. Tout d’abord, voici le matériel à prévoir :

  1. Une clé à purge :c’est une petite clé en forme de papillon servant à dévisser la vis se trouvant sur la partie supérieure du radiateur du côté opposé à l’arrivée des tuyaux. Si vous n’en avez pas, il est possible de s’en procurer une dans les magasins de bricolage. Si la vis de purge dispose d’une rainure, vous pouvez également utiliser un tournevis plat. En tous les cas, il n’est pas recommandé d’utiliser une pince. Vous risquez de d’abîmer le contour de la vis avec le risque de ne plus pouvoir refermer ou ouvrir correctement la vis de purge dans le futur.
  2. Une paire de gants, un petit seau et un essuie :au moment de purger, le trop plein d’eau peut s’échapper en même temps que l’air. L’eau présente dans les radiateurs peut être brulante et sale. Ce matériel de protection vous évitera de vous bruler et de salir votre habitation ou vous.

Une fois que vous avez rassemblé le matériel adéquat, quelles sont les étapes pour purger ?

Infographie-article-7-1024x576.png

Faut-il éteindre le chauffage pour purger les radiateurs ?

Oui ! Nous recommandons d’attendre une bonne heure afin que l’eau présente dans votre installation refroidisse. Un peu de patience vous préviendra de toute brûlure potentielle.

Les radiateurs sont froids ? Vous pouvez commencer à purger. Mais par quel radiateur commencer ?

Dans le cas d’une habitation à étage, commencez toujours par le radiateur situé le plus bas. L’air ayant tendance naturellement à monter, vous vous assurez qu’il n’en reste plus du tout au moment de purger le dernier radiateur censé contenir le plus d’air. Attention, ne purgez que les radiateurs des étages supérieurs (là où l’air s’accumule le plus) n’est pas suffisant. Ces derniers risquent de se remplir à nouveau d’air dès que vous remettrez la pompe de circulation en marche, en aspirant celui qui est resté aux étages inférieurs.

Pour les habitations de plain-pied, débutez par le premier radiateur de votre circuit de chauffage situé le plus proche de votre chaudière. Une fois devant ce premier radiateur, fermez la vanne thermostatique, placez un seau sous le purgeur et garder votre essuie à porter de main. Dévissez prudemment le purger pour laisser l’air s’échapper.

Le conseil de Groupasol : avec les années, de la corrosion se forme dans les radiateurs. L’eau qu’ils contiennent est noire et très salissante. Nous vous recommandons de protéger votre mur et d’ouvrir progressivement le purgeur pour éviter les projections.

Vous entendez un sifflement ? C’est bon signe !

Cela signifie que l’air s’échappe du radiateur. Lorsque se sifflement disparait et que l’eau sort en continu, vous pouvez refermer le purgeur.

Vous pouvez à présent réitérer l’opération sur chaque radiateur. Enfin, avant de remettre en route le système, vérifiez sur la chaudière la pression indiquée sur la jauge. Celle-ci doit être située entre 1,5 et 2 bars. Si besoin, ajoutez de l’eau dans le circuit pour faire remonter la pression.

Précaution : vous constatez des fuites d’eau ou vous ne parvenez pas à purger entièrement l’air des radiateurs ? En cas de fuite, nous vous recommandons de faire appel à un professionnel.

Une bonne pratique pour votre portefeuille

Vous l’aurez compris, purger ses radiateurs est facile à réaliser soi-même et permet de réduire les coûts énergétiques de votre habitation car la chaudière tourne moins longtemps pour chauffer la maison. Un chauffage peu performant, c’est une chaudière qui surconsomme et un budget qui s’envole.

Une autre bonne pratique pour économiser, c’est de participer aux achats groupés de mazout !

 

Bon à savoir :

Un nouvel achat groupé a lieu ce week-end ! Inscrivez-vous gratuitement à l’action pour être tenu informé des prix négociés avec les fournisseurs pour votre prochaine commande de mazout.

Pour aller plus loin, découvrez également ces articles :

 

footer-article-10-1024x536.jpg

 
 
Partager cet article:

Laisser un commentaire