Blog

Home > Mazout > Blog > DOIT-ON COUPER SA CHAUDIÈRE AU PRINTEMPS ?

DOIT-ON COUPER SA CHAUDIÈRE AU PRINTEMPS ?

Blog
  •   Temps de lecture : 2 minutes
  •   Date de publication : 01 juin 2021

Histoire d’éviter de gaspiller du mazout et afin de réaliser quelques économies supplémentaires, la question de savoir s’il faut couper la chaudière au retour des beaux jours peut se poser. Est-ce réellement une bonne idée ? L’équipe Groupasol fait le point sur le sujet :

Avant- tout, n’éteignez pas une chaudière qui produit de l’eau chaude sanitaire

Le premier élément à prendre en considération est son utilisation. Produit-elle uniquement de la chaleur pour chauffer la maison ou également pour votre eau chaude sanitaire ? À moins que vous ne préfériez les douches froides, nous vous recommandons vivement de ne pas l’éteindre ! Par contre, selon les modèles et la modernité de votre système, vous pouvez programmer l’arrêt de mode « chauffage » tout en préservant la production d’eau chaude.

Ensuite, tout dépend du type de chaudière

Devez-vous couper la chaudière lorsque les températures remontent ? Cet élément de réponse se trouve au niveau du type de votre chaudière. Est-elle d’ancienne ou de nouvelle génération ?

Une chaudière de conception plus ancienne, et plus particulièrement les modèles avec veilleuse, consomment une petite quantité de mazout en continu, même lorsqu’aucune production de chaleur n’est demandée. Cependant, ces anciens modèles disparaissent peu à peu de nos habitations.

Si vous possédez une chaudière de nouvelle génération, il est inutile de prendre la peine de vous rendre au garage ou de descendre à la cave pour appuyer sur le bouton « OFF ». Sans appel de chaleur, leur consommation est presque nulle et le plus souvent un simple réglage de puissance est suffisant. L’éteindre pour ensuite l’allumer à nouveau après quelques jours ne vous permettra pas de réaliser des économies.

Aujourd’hui, il est plutôt conseillé de ne pas couper totalement la chaudière. Vous éviterez ainsi de possibles dégradations du corps de chauffe et la possibilité d’une panne au moment de remettre l’installation en fonctionnement.

Coupez plutôt le chauffage que la chaudière

Vous l’aurez compris, couper la chaudière au printemps n’est globalement pas recommandé. Que pouvez-vous faire alors pour économiser lorsque vous n’avez pas besoin de chauffer la maison ? Il vous reste la possibilité de couper le chauffage. Pour cela, deux solutions s’offrent à vous. Soit votre chaudière dispose d’un mode de fonctionnement proposant l’arrêt du chauffage, soit vous pouvez fermer manuellement les vannes de vos radiateurs, tout simplement.

Finalement, le printemps est-il le bon moment pour couper le chauffage ?

Le temps est fort variable au printemps. Les épisodes de froid voire même de gel matinal ne sont pas rares. Cela est d’autant plus vrai cette année ! Alors pour éviter d’avoir froid, il est préférable d’être patient et d’attendre que la belle saison soit bien installée.

Surveiller les températures de nuit

En fin de compte, comment choisir le bon moment pour couper le chauffage ? Regarder la météo apparait comme un réflexe naturel. Mais de mars à mai le temps reste fort variable, et notamment d’une année à l’autre. Durant cette période, une journée ensoleillée ne garantit pas une nuit douce. Avant de couper le chauffage pour une période plus ou moins longue, soyez particulièrement attentif aux températures minimales attendues pour les nuits à venir.

D’autres gestes simples vous permettront aussi de réduire votre facture de mazout. Nous vous les avons listés dans cet article.

 

Bon à savoir :

Un nouvel achat groupé a lieu ce week-end ! Inscrivez-vous gratuitement à l’action pour être tenu informé des prix négociés avec les fournisseurs pour votre prochaine commande de mazout.

Pour aller plus loin, découvrez également ces articles :

 

footer-article-10-1024x536.jpg

Partager cet article:

Laisser un commentaire