Blog

Home > Mazout > Blog > Quel type de chaudière à mazout choisir ?

Quel type de chaudière à mazout choisir ?

Blog
  •   Temps de lecture : 3 minutes
  •   Date de publication : 25 août 2020
  •   Date de mise à jour : 07 juillet 2021

Vous envisagez l’installation d’une chaudière au mazout, ou vous souhaitez remplacer l’actuelle pour gagner en rendement énergétique ? Le mazout, combustible de chauffage le plus utilisé en Belgique, est un choix judicieux. Il présente des avantages non négligeables en termes de sécurité, de performance énergétique et économique. Encore faut-il se doter de l’installation adéquate ! Voici quelques indications pour vous aider à choisir:

1. Les différents types de chaudière au mazout

1.1 Chaudière traditionnelle

C’est le type de chaudières la plus courante et la moins coûteuse. Elle possède un rendement énergétique d’environ 90%. La chaudière à mazout traditionnelle fonctionne de manière simple. La combustion du mazout permet d’amener l’eau qui circule dans votre système de chauffage central à une température de 90°C et d’ainsi chauffer votre habitation. Néanmoins, la chaudière traditionnelle n’offre pas un rendement optimal. L’eau étant portée à 90° afin d’éviter le phénomène de condensation, la chaudière brûle davantage de mazout pour y arriver.

1.2 Chaudière à condensation, la nouvelle norme

La chaudière traditionnelle est principalement remplacée par la chaudière à condensation. La chaudière à condensation produit de l’énergie en brûlant du mazout mais grâce à un système de condensation, elle récupère également la chaleur provenant des fumées qui apparaissent lors de la combustion. Ce type de procédé permet de faire des économies d’énergie d’environ 30% par rapport à une chaudière traditionnelle et offre un rendement énergétique supérieur à 100%. De plus, le dégagement de fumée est moins important. C’est donc une chaudière plus respectueuse de l’environnement et plus économique à l’usage. On comprend pourquoi ce type de chaudières est la nouvelle norme en termes de chaudières à mazout.

1.3 Chaudière basse température

Avec une chaudière basse température, l’eau ne doit pas être chauffée à des températures aussi élevées qu’avec une chaudière à mazout traditionnelle. Une chaudière à basse température chauffe l’eau à une température de 50°. Elle offre une économie d’énergie de 10 à 20% par rapport à une chaudière traditionnelle et un rendement énergétique de l’ordre de 93 à 95%.

1.4 Chaudière au mazout à ventouse

Il s’agit plutôt ici d’un élément de la chaudière que d’un type de chaudière. La ventouse récupère l’air nécessaire à la combustion à l’extérieur de l’habitation par le canal d’un conduit traversant le mur ou le toit. Le rejet des particules de combustion s’effectue via un second conduit. On estime que ce type d’installation offre une économie de 5% par rapport à une chaudière standard. La ventouse peut être installée sur tous les type de chaudières (à condensation, basse température et même sur les standards). Elle est adaptée aux habitations n’ayant jamais eu une installation de chaudière auparavant. Ce type de chaudière ne nécessite pas de cheminée et a l’avantage de pouvoir être placé dans un endroit confiné et non aéré.

1.5 Chaudière mixte

La chaudière mixte utilise plusieurs combustibles pour son fonctionnement, avec des chambres de combustion séparées mais raccordées. Ce modèle de chaudière bascule d’un combustible à l’autre en fonction des températures extérieures ou de la période de la journée. La plus courante est la chaudière mixte mazout/bois, facile d’utilisation et économique. L’avantage de ce type de chaudière est qu’en cas de panne, il sera possible de continuer à se chauffer avec l’un des deux combustibles. Cependant il s’agit d’un type de chaudière onéreux et pas simple d’entretien.

Quel est le prix d’une chaudière au mazout ?

Le prix d’une nouvelle chaudière à mazout varie en fonction du type de chaudière, de la performance et de la qualité des matériaux de construction.

Quel est le prix d'une chaudière à mazout ?

L’installation d’une nouvelle chaudière au mazout est environ 30% plus économique qu’un ancien modèle. Une bonne chose pour votre consommation d’énergie et pour votre portefeuille.

Contrôle et entretien d’une chaudière au mazout

En quoi consiste un entretien ? Un technicien agréé nettoie aussi bien la chaudière que la cheminée. Il contrôle en même temps les gaz de combustion et le fonctionnement du brûleur. En Belgique, il est obligatoire de procéder au contrôle de sa chaudière au mazout chaque année. Un contrôle effectué par un technicien agréé doit être programmé annuellement pour toutes les chaudières qui fonctionnent au mazout.

 

Groupasol vous aide à acheter votre chaudière de qualité au meilleur prix !

Demandez votre devis gratuit à notre partenaire Viessmann, renommé pour la qualité de ses chaudières

3.1 Wallonie

En Wallonie, le contrôle d’une chaudière mazout se fait une fois par an et doit être effectué par un technicien agréé. Ce contrôle est obligatoire pour tous les types de chaudières.

Flandre

En Flandre, une chaudière de plus de 20 kW doit faire l’objet d’un contrôle périodique, une fois par an, par un professionnel agréé. L’entretien est une obligation légale à réaliser chaque année. Au terme de l’entretien, le technicien agréé délivre une attestation de nettoyage et de combustion.

 

Bruxelles

À Bruxelles, un contrôle annuel PEB doit être réalisé pour toutes les installations par un technicien agréé.

Fonctionnement d’une chaudière au mazout

Le principe d’une chaudière à mazout est de transformer le mazout en chaleur. Quel que soit le type de chaudières, le fonctionnement reste le même : l’énergie dégagée de la combustion du mazout est transmise à l’eau qui circule ensuite dans l’ensemble des radiateurs de votre habitation. Une chaudière à mazout se compose de plusieurs éléments essentiels à la production d’énergie de chauffage :

Le filtre à mazout

Le filtre mazout permet de filtrer les impuretés du mazout lorsqu’il est pompé de la cuve en direction du brûleur. Il permet d’éviter un encrassement de votre chaudière.

Le gicleur

Le gicleur transforme le mazout en petites gouttelettes qui sont ensuite pulvérisées dans la chambre de pulvérisation.

Le brûleur

Dans le brûleur, le combustible pulvérisé s’enflamme grâce à une flamme. Il permet de chauffer l’eau avant sa diffusion dans les radiateurs de votre habitation.

Le corps de chauffe

Le corps de chauffe est l’élément de la chaudière qui transmet la chaleur produite par la combustion à l’ensemble du réseau d’eau chaude de votre habitation.

Le manomètre

Le manomètre permet de régler la pression de l’eau dans les tuyaux. Pour une chaudière au mazout, la pression du manomètre dit être comprise entre 1 et 1,5 bars.

Le circulateur

Le rôle du circulateur consiste à diffuser l’eau chaude de la chaudière dans les radiateurs et d’assurer le retour de l’eau froide des radiateurs vers la chaudière.

Achetez votre mazout au meilleur prix grâce aux achats groupés de Groupasol
Partager cet article:

Laisser un commentaire